AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 don't hate the player hate the game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Leo Borbón

avatar

MESSAGES : 183
AVATAR : max irons
IDENTITÉ : lionheart, anaïs.
CRÉDITS : av/vinyles idylles

★ COME TO YOU
OCCUPATION: heir, prince of spain
DISPONIBILITÉ:
5/100  (5/100)
CONTACT LIST:

MessageSujet: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:00


(highpriestess/tumblr)

leòn thomas borbòn
” the prince of spain “
----------------------------------
THIRTY YEARS OLD – DIX OCTOBRE – ORIGINES ESPAGNOLES & FRANÇAISES  
FIANCÉ - HÉRITIER – MAX IRONS – PRECIOUS SOVEREIGNS


• Can't keep my hands to myself
protecteur, un peu trop pour sa sœur — fier — exigeant envers lui-même comme envers les autres — travaille son impulsivité ponctuelle — rapidement susceptible et mauvais perdant, bien que compétiteur — épicurien qui se soigne à la raison — charismatique, taquin et peu discret — altruiste — indécis mais audacieux — opportuniste et curieux — dévoué mais méfiant — peu compréhensif, ne sait pas exprimer ses sentiments car il n'y pose lui-même jamais de mots dessus.

    01. Descendant direct en ligne agnatique (de droit romain) de Louis XIV, de son petit-fils Philippe V et ainsi donc, de Juan Carlos de Borbón mais également fils de la princesse Sophie de Grèce, Leo, de son patronyme entier Leòn Thomas Borbòn n'est rien d'autre que le futur roi d'Espagne, l'héritier de la couronne, du royaume, le prince. Combien même ses premiers cris de nourrisson furent émis quelques minutes après ceux de sa tendre sœur, il reste l'élu, celui qui accédera au trône. Une récompense donnée dès le berceau, un étiquette et des principes, des valeurs et un comportement à porter et élever comme une bannière au dessus de sa tête, qu'il ait trois cheveux sur le crâne ou celui-ci dégarni, il sera, de sa naissance jusqu'à sa rencontre avec la mort, celui destiné à soulever la couronne au dessus de sa tête. Un prix à payer, presque un fardeau selon les jours, une attitude spécifique à avoir et surtout des mains liées sur les questions les plus importantes de sa vie. En contrepartie, l'amour du peuple, l'admiration d'un nombre incalculable de personnes, un héritage à la fois lourd et victorieux à revêtir fièrement mais aussi l'éclat dans les yeux d'Amalia qui, il le sait, brillerait différemment si elle pouvait avoir la même chance et opportunité que lui. Il ne saurait que faire de sa vie, de sa personne, si sa sœur n'était pas auprès de lui. Elle est son autre moitié, son ancre, ce qu'il a de plus cher au monde. Toutes les richesses du royaume ne sont rien, tous les joyaux de sa couronne ne brilleront jamais autant qu'elle dans son cœur, dans son âme, dans son être tout entier. Et il tuerait pour elle, il passerait l'arme à gauche pour elle, il abdiquerait pour voir sa sœur heureuse, si seulement cela servait à défier l'ordre agnatique implacable et instauré comme règle dans le royaume, dans la lignée, ne lui permettant pas de succéder à son frère si jamais il trouvait la mort ou s'il abandonnait la couronne. Son cousin, sans le moindre doute, prendrait sa place sur le trône et tout effort aurait été vain. Il n'y a qu'une solution pour qu'Amalia soit reine et celle-ci, Leo se veille de ne pas y penser, beaucoup trop dérangé et peiné par la moindre idée que sa sœur serait éloignée de son quotidien, à jamais. 02. Leo, c'est l'enfant qui apparaît maintes fois toujours bien habillé dans son costume gris anthracite taillé à la perfection, dans la presse espagnole, tenant la main de la délicieuse et rayonnante Amalia. C'est aussi l'enfant que l'on doit commander un peu plus de fois qu'à sa sœur d'être sage et de bien se tenir. Il a longtemps eu du mal à se faire aux règles, à les respecter et les accepter, passant pour l'enfant terrible qui ne retenait pas moins que l'attention de deux nourrices différentes, au cas où. Ce fut l'enfant agité, toujours à s'investir dans plusieurs sports à la fois pour canaliser son énergie. A recevoir des regards courroucés de la part de ses précepteurs et enseignants lorsqu'au bout de vingt minutes, il se mouvait déjà un peu trop derrière sa table. Mais Maria Montessori fut celle qui sauva l'éducation de l'héritier, ou du moins, sa pédagogie, plus adaptée, plus manuelle et ouverte à l'épanouissement de l'enfant, fut ce qui libéra et canalisa au mieux l'enfant pour son apprentissage. Alors passionné des sciences et curieux de toutes les matières possible, Leo cessa de faire grincer des dents la famille royale. Il comprit par la suite l'importance de la politesse, des bonnes manières, il finit même par apprécier les galas où sa tendre mère les menait. Le garçon garda toute sa vie une aptitude particulière pour les enjeux sportifs ainsi que, grâce à la pédagogie de Mme Montessori, une ouverture particulière sur divers concepts et sur le monde.
    03. Leo doit avoir les épaules droites, il doit être aimable, sourire aux photographes. Leo doit être implacable sur toutes les questions politco-écolo-importantes qu'il serait amené à recevoir lors de possibles interviews. Leo se doit d'avoir une culture développée et être d'accord avec les décisions de la couronne et du gouvernement Espagnol (combien même ils étouffent le peuple catalan ( I love you   )). Leo doit être auprès des malades comme des équipes sportives espagnoles en cas de match. La réputation de Leo ne peut jamais être entaché par le moindre scandale ou le moindre petit faux pas, dans la presse ou ailleurs, il se doit d'être impeccable. Il n'aura jamais le droit de se raser les cheveux ou de poursuivre une passion qui ne servirait pas la bonne image du royaume. Leo répond "Oui Père" et "Oui Mère" et s'est fait baptisé à ses trois mois devant les yeux de plus de deux mille cinq cent personnes. Son mariage sera grandiose et son règne sera long et sans bavures. Il représentera l'Espagne et ses valeurs, son identité, sans ciller, sans montrer de quelconque frustration, le sourire aux lèvres, la main sur le cœur. 04. C'est une formation militaire qui accueilli l'héritier une fois la majorité atteinte. Il fut notamment encadré au sein de la garnison navale puis aérienne, préférant celle-ci de loin à la première. Le brun en a d'ailleurs profité pour se perfectionner auprès des aviateurs, jusqu'à en décrocher un permis lui permettant, lors de son temps de repos, de voler par lui-même dans des avions de plus petit gabarit que ceux auquel il a été confronté à l'Académie. Une passion découverte, qui lui permet, encore aujourd'hui, de s'évader durant quelques heures loin du sol, loin du royaume et des attentes qu'on a de lui. Il commença ses études une fois sa formation militaire terminée. Leo fut envoyé non pas à l'Université de Madrid comme son père l'eut été, mais en Suisse, dans l'une des plus prestigieuses écoles au monde. Diplômé en droit et d'un master en relations internationales, il aurait toutefois préféré laisser cet apprentissage à sa sœur seule, détestant les deux dernières années qu'il passa sur les bancs de l'Université. Il avait besoin de souffler, de trouver sa voie parmi le peu de celles qui lui étaient accordées en tant qu'héritier du trône d'Espagne. Et il réussit à marchander une année sabbatique à son père, une année de soulagement, une année de pause où il pu souffler et un peu plus découvrir qui il est. Il rechercha et découvrit un peu plus quelle était son essence, ses ambitions, ses envies mais également ses défauts et ses habitudes. Il fit le point sur lui-même alors qu'il voyageait -presque- incognito à travers l'Asie. Il revint notamment avec un tatouage qui resta et restera caché aux yeux de la couronne, mais les souvenirs et l'apprentissage sur lui-même et sur le monde fut ce qu'il ramena de plus précieux. Ce fut un Leo moins raide, plus raisonnable et beaucoup plus en accord avec lui-même qui revint de ces douze mois à l'étranger. Pas un seul jour de plus lui fut accordé, mais chacun de ces trois cent soixante cinq jours compta, réellement. La famille royale fut soulagée de voir que contrairement à ce que tant de monde pensait, les ambitions de l'héritier n'étaient pas changées par son périple. Il s'investit par la suite dans plusieurs causes, profitant de son statut pour apprendre, comprendre, faire avancer les choses. Il a un autre œil sur l'art, il excelle à l'escrime. Il n'est toujours pas porté sur la politique, mais il occupe son quotidien de diverses façons et se plaît à aider les démunis et les causes lui tenant à cœur. 05. L'Espagne est dans son cœur, l'Espagne est dans son sang, il se battrait fièrement pour défendre son peuple et ce, sans la moindre hésitation. Il a une passion particulière pour le peuple espagnol, une passion désirée par la couronne mais une passion réelle, ancrée depuis sa plus tendre enfance. Il apprécie particulièrement se tenir au courant des faits de leur quotidien, vivre parfois des instants purs et précieux avec eux. Comme cette fois dans un bar près du Palais, à célébrer avec eux, le poing et une bière levés en l'air, lors d'une victoire décisive de l'équipe de football espagnole. Bien qu'il trouvait cela parfois pesant étant jeune, il ne dénigre jamais ses visites dans les hôpitaux et se plaît tout particulièrement à venir dans les classes afin de rencontrer et de motiver de jeunes écoliers. Leo a trouvé sa place de futur roi dans le social, près du peuple, d'une manière que peu de souverains -ou princes- peuvent se vanter. Il a un cœur pour son prochain, pour chaque individu composant son peuple et il ne se retient jamais d'ouvrir sa main ou les caisses du royaume -faisant même parfois grimacer certains. Sans réellement le planifier, il est l'ami du peuple et son règne est attendu. 06. Leo n'est pas de ceux qui ont un grand panel d'amis, de vrais amis. Il ne peut compter le nombre de personnes, de tout âge confondu, ayant essayé de l'approcher pour la gloire de sa future couronne. Très tôt répugné par les fausses relations, il apprit, grâce à sa mère, à les utiliser à bon escient. Et peu de monde atteint le stade de confiance nécessaire afin de devenir, l'ami du prince. Xavi Oranje fut la plus grande exception à la règle que Leo n'a pas eu la moindre seconde d'anticiper. Alors adolescents, alors encore immatures et insouciants -même si pas tant que cela- Xavi entra dans le monde de Leo d'une façon irréfutable, nette, claire, implacable. Meilleur ami il serait, meilleur ami il restera jusqu'à la fin de leur vie royale. Qu'il soit prince des Pays-Bas arrangeait grandement Leo. Ce pays qui à l'époque, ne lui disait guère grand chose, apprit à découvrir la véritable personnalité de Xavi et Leo à leur dépends. Et bien que leurs frasques n'apparurent nullement dans la presse locale, Xavi a fait découvrir Amsterdam à Leo d'une manière presque inavouable. Ce frère d'une autre mère, sans doute la seconde personne la plus importante de sa vie - après Amalia -, il sait qu'il pourrait confier sa vie entre les mains de ce meilleur ami. Il connait le palais du blond comme sa seconde maison et le néerlandais n'a presque plus de secret pour lui - car il fallait bien amadouer la Reine pour pouvoir rester un peu plus de temps chez son ami. Xavi est l'exception à la règle, Xavi est unique et Leo est fier d'avoir un homme comme lui en tant que meilleur ami. 07. Amalia est différente ces temps-ci. Peut-être un peu distante, peut-être un peu secrète. Elle ne l'a que très rarement été avec Leo au cours de leurs trente dernières années. Leo s'inquiète, Leo s'interroge. Il se demande si elle est heureuse, mais dans la différence qu'il lui trouve, il ne décèle rien de bien négatif. Alors il se rassure, il connait l'emploi du temps de la brune et il se raisonne en se disant qu'elle est un peu trop prise par celui-ci. Il se voile un peu les yeux aussi. Il s'empêche de fouiller dans l'agenda de celle-ci. Peut-être aurait-il dû, ce fut sa pensée lorsque des rumeurs lui parvinrent enfin aux oreilles. Oh ils avaient été discrets, dans le secret et ce n'est heureusement pas la presse qui apprit à Leo les fiançailles d'Amalia et de Xavi. Il n'ose imaginer si cela l'avait été. Non, ce fut par des bruits de couloirs, des femmes de chambre un peu trop bavardes, un peu trop curieuse, des spéculations, des murmures. Leo les intercepta par l'un des habitants du Palais qui, pâle comme un linge, lui avoua qu'Amalia Borbòn était bien en Ecosse, avec Xavi Oranje.  08. Et c'est la raison principale, bien qu'officieuse, de la présence de l'héritier en terre écossaise. Prétextant d'abord un acte de diplomatie pour certains accords entre les deux pays, l'affaire devint réelle quand son père, le Roi, y mit son grain de sel et son accord, bien trop satisfait que son fils s'investisse politiquement en tant qu'ambassadeur temporaire dans des échanges sérieux avec l'Ecosse. Ce pays, il ne le connait pas. Il sait qu'il a un héritage certain, en mythes, légendes et coutumes et cela lui plaît. Il apprécie grandement les paysages qu'il a pu survoler au bord de son jet privé, mais il sait qu'il ne s'y attardera pas. Car du moment qu'il aura mis les choses au clair avec Amalia et Xavi, quand il saura que tout cela n'est qu'une pure mascarade et des rumeurs absurdes, il pourra revenir dans son quotidien princier, en Espagne. Accompagné de sa fiancée, il loge pour le moment dans l'un des plus prestigieux hôtels du pays. Il est amené à côtoyer l'élite et la royauté Écossaise pour de plus amples et faciles conciliations et ententes entre les deux pays. L'Ecosse est en tout point différent de l'Espagne, il y aurait presque froid. La langue le rebute quelque peu, habitué à la langue de Shakespeare mais vain de cet accent à couper au hachoir. Il ne sait pas vraiment comment positionner son appréciation à propos de ce pays. Pour le moment, son expérience n'est pas des plus réjouissantes. 09. Elle est impétueuse. Elle est délicieuse. Dans le fond de ses yeux, il y a des étoiles qui dansent, il y a la force et le feu qui s'animent. Lorsqu'elle se mouve, elle est d'une grâce absolue. Il admire son adresse au Stradivarius et pourrait passer des heures à l'écouter tout en gardant le même plaisir à son écoute musicale. Elle proclame ne savoir guère danser et pourtant, c'est elle qui tournoie des heures durant, dans les pensées secrètes de l'héritier. C'est elle qui a réchauffé son cœur, ses draps, son âme, toute une semaine durant. Passion assouvie, passion avortée. Des cris, des éclats de colère, des paroles regrettées, de l'incompréhension pure, de la douleur près du poumon gauche, des maux de tête à n'en plus finir, des mâchoires qui se crispent, des poings qui se ferment, des talons qui se tournent, des soupires qui s'oublient. Son étoile s'est trouvée filante, perdante, frustrante. Elle ne sera bientôt qu'un lointain souvenir, c'est cette phrase qui se répète dans son esprit désormais. 10. Lorsque son sourcil se relève en interrogation et qu'un sourire étire délicatement ses lèvres pulpeuses, Leo ne peut que sourire. Elle est belle, merveilleuse, elle lui rappelle ces princesses dans les vieux disney, sa Cendrillon, sans le background particulier, mais avec les manières royales, douces et parfaites que l'on attend d'une jeune femme de son envergure. Son rire raisonne comme d'une douce mélodie et il admire sa générosité, sa passion, sa délicatesse et sa spontanéité. Elle pourrait réunir à elle toute seule toutes les qualités qu'il rechercherait chez une femme pour en faire son épouse. Et par le coup du hasard, influencé royalement par deux royaumes et des parents un peu trop -toujours trop- intrusifs et entreprenant pour la vie de leurs enfants, il se trouve qu'elle est destinée, dans la pensée de nombreuses personnes, à devenir sa femme. Un ancien et lourd fardeau à porter sur ses épaules de prince, puis un soulagement, lorsqu'une fois la première rencontre passée, il découvrit la douce. Avec assez de caractère pour qu'il ne s'ennuie pas, un feu au creux des reins qui traduit ses pulsions masculines, une curiosité à revendre, elle brille de plus plus, aux yeux du brun. Et c'est un diamant étincelant qui orne son annulaire droit, fièrement, tandis que les deux apprennent à se connaitre, essayant tant bien que mal de ne pas réfléchir aux pressions que leurs familles leur mettent, d'oublier les autres, le passé, combien leurs cœurs ont pu battre à la chamade pour un(e) autre. Ils seraient parfait en tant que couple royal, mais sont-ils destinés à être ensemble ?


    • Your metaphorical gin and juice
    PSEUDO □ lionheart PRÉNOM □ anaïs FUSEAU HORAIRE □ français PRÉSENCE SUR LE FORUM □ quotidienne. DES AVIS, SUGGESTIONS, IDÉES □ peut-être un topic où regrouper les divers métiers que des futurs membres pourraient exercer (car on va finir par être en rade de places royales), mais leur montrer que l'on peut aussi être conseiller, avocats, stylistes etc  avec peut-être des postes à pourvoirs selon les royaumes   ah et les smileys et por favor AUTRE □ ce forum est un petit cocon royal, merci aux admins


----------------------

| bold and restless


Dernière édition par Leo Borbón le Sam 14 Oct - 21:22, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leane Auchter

avatar

MESSAGES : 276
AVATAR : holland roden (as always)
IDENTITÉ : ines.
CRÉDITS : BONNIE. (av)

★ COME TO YOU
OCCUPATION: part time international relations and communication officer, full time princess.
DISPONIBILITÉ:
2/4  (2/4)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:04

Olala, Max en Borbon, j'ai vraiment hâte d'en lire plus    
Bienvenue mon chat et n'hésite pas si tu as une question  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Saxe-Coburg

avatar

MESSAGES : 33
AVATAR : neelam la queen
IDENTITÉ : charlène
CRÉDITS : neo venus.

★ COME TO YOU
OCCUPATION: danseuse
DISPONIBILITÉ:
0/0  (0/0)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:07

je passe juste parce que, max, merde. en borbón en plus, quelle classe.
marions-nous.
(bienvenue sinon I love you )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garvin Bathgate
— BE SOMEONE ELSE.
avatar

MESSAGES : 392
AVATAR : sam claflin
IDENTITÉ : marion (glamor)
CRÉDITS : lempika. (avatar)

★ COME TO YOU
OCCUPATION: polo player
DISPONIBILITÉ:
1/3  (1/3)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:12

La grande classe, j'exigence un lien entre Posh
Bienvenue et vraiment hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maura Drummond

avatar

MESSAGES : 99
AVATAR : rose williams
IDENTITÉ : manon
CRÉDITS : morrigan

★ COME TO YOU
OCCUPATION: lady maura drummond, personal secretary of lexie and sybil windsor
DISPONIBILITÉ:
70/100  (70/100)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:14

je suis curieuse d'en savoir plus sur le bonhomme
bienvenue I love you

----------------------

girls like her were born in a storm. they have lightning in their souls. thunder in their hearts. and chaos in their bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Borbón

avatar

MESSAGES : 183
AVATAR : max irons
IDENTITÉ : lionheart, anaïs.
CRÉDITS : av/vinyles idylles

★ COME TO YOU
OCCUPATION: heir, prince of spain
DISPONIBILITÉ:
5/100  (5/100)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:37

oh lala, mais que du beau monde, vous me faites du bien aux yeux guys
j'accepte toute demande de mariage, harem, bromance, bien évidement
bien contente que mon choix plaise, j'espère que mon leo vous plaira
encore une fois, qu'est-ce que vous gérez, merci à tous I love you

----------------------

| bold and restless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dana Warring

avatar

MESSAGES : 65
AVATAR : emilia clarke.
IDENTITÉ : lucie.
CRÉDITS : av@hershelves.

★ COME TO YOU
OCCUPATION: primary teacher.
DISPONIBILITÉ:
85/100  (85/100)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:39

Max. I love you
Bienvenue parmi nous.

----------------------
- the quirky things that make you different are what make you beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Borbón

avatar

MESSAGES : 183
AVATAR : max irons
IDENTITÉ : lionheart, anaïs.
CRÉDITS : av/vinyles idylles

★ COME TO YOU
OCCUPATION: heir, prince of spain
DISPONIBILITÉ:
5/100  (5/100)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 21:42

j'ai tellement hésité à prendre ton scéna, pardon
je croise tous les doigts possible pour qu'il ramène ses fesses rapidement
merci, emilia est si belle

----------------------

| bold and restless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Cunningham

avatar

MESSAGES : 209
AVATAR : Lily Collins
IDENTITÉ : Mannie
CRÉDITS : Vinyles Idylles (avatar) & Astra (signature)

★ COME TO YOU
OCCUPATION: literature student.
DISPONIBILITÉ:
3/4  (3/4)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mar 10 Oct - 22:00

Bienvenue et bon courage pour ta fiche!

----------------------
all of the stars

≈ find beauty in the small things.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Borbón

avatar

MESSAGES : 183
AVATAR : max irons
IDENTITÉ : lionheart, anaïs.
CRÉDITS : av/vinyles idylles

★ COME TO YOU
OCCUPATION: heir, prince of spain
DISPONIBILITÉ:
5/100  (5/100)
CONTACT LIST:

MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   Mer 11 Oct - 10:48

Merci beaucoup I love you

----------------------

| bold and restless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: don't hate the player hate the game   

Revenir en haut Aller en bas
 
don't hate the player hate the game
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ crave the crown :: — HAPPY AND GLORIOUS — :: Playing with fire :: Set fire-
Sauter vers: